Vous vous demandez qui a bien pu gagner ? Visitez ce sujet pour découvrir de qui il s'agit !
Bienvenue sur la nouvelle mouture de SimsAgora ! Nous vous avons préparé un résumé des nouveautés dans le sujet de l'annonce. N'hésitez pas à y poser toutes vos questions !

Les expressions d'ici et d'ailleurs

ZundappZundapp Modérateur Pensionnaire
juillet 2013 modifié dans Discussions générales
Hello !

Etant donné que les simsagoriens viennent de différents horizons, je pense qu'il serait intéressant de mettre sur ce topic vos expressions où que vous soyez !
Ca peut être marrant :)

Pour l'instant tout ce qui me vient de mon Nord c'est à propos de la pluie :
ça drache = il pleut des cordes, du crachin = du grésil

On a dit sur mon compte récemment, "c'est une tronche" :huh: ... une idée de ce que ça peut vouloir dire ??

[S2] : Floralys II et sa page Facebook + Mon tumblr

[S3] : Abigail fait son cinéma (aucunes règles, juste pour le fun)

«134

Réponses

  • Ah ça c'est un super topic!
    Je vis des expériences différentes concernant le langage depuis que je suis passée dans le sud!
    Pour te répondre Zundapp, "c'est une tronche", ça signifie qu'il (ou elle) est intelligent(e)!
    Alors ici, le plus choquant est le mot: engatser, qui veut dire plusieurs choses à la fois: se la raconter ou se battre.
    Rayave: manger.
    Le mot "savate" est également très répandu ici, et même si ce n'est pas vraiment une expression, pour moi, ça fait vieillot!
    Caillasse: sous/argent.
    Il y en pleins d'autres mais à part ça pour le moment, je ne vois pas!
    image
  • N31LUJN31LUJ Membre Campeur
    Expression typique du Sud (a se qui parait, je savais pas): un Fada (= un fou, dans le sens, tu est fada, tu as réussi a faire ça?! depuis deux ans j'essaie j'ai pas réussi...).

    Un truc de Suisse: un atèle = un téléphone portable :D j'ai mis du temps avant de comprendre ce qu'on me demandé. Et une "chlèque" aussi, je ne sait pas comment ça s'écrit, c'est pour les tongues.

    Un truc que j'aime pas aussi, "elle est fraiche" ou "elle est pure" pour dire à une fille, qu'elle est jeune et jolie... :sick:
    [center]. image .[/center]
    [center]NeleKeleN31LUJulieNaouI[/center]
  • Dites, les expressions typiquement Parkeriennes, ça compte ? :laughing:
    En tout cas, bonne idée ce post, ça va être marrant :)

    Je me souviens d'une expression que j'avais entendue à la télé, prononcée par une Canadienne : Je suis un peu courte, ce qui voulait dire qu'elle était un peu petite... ça m'est toujours resté :D
  • HanyoYukirinHanyoYukirin Administrateur Pilier du forum
    La cagante ! Très élégant mot du sud pour ceux qui ne connaissent pas, et ceux qui connaissent trouveront ça moins élégant, car avoir la cagante, c'est... avoir la diarrhée :laughing: , et pour dire qu'on va... aheurm... assouvir un besoin bien naturel aux toilettes, on dit qu'on va caguer.

    Voilààà voilààà :lol:

    image

    Et parce que je suis bien loin de seulement jouer aux Sims... Le Silence des Hanyos, pour causer Jeux Vidéo de tout genre, avec une préférence pour le rétro et l'indé :)

  • Ah oui c'est vrai Hanyo :laughing: !
    Ca me fait penser que les "Cagoles" sont des filles un peu...frivoles!
    "Ca pègue" signifie: ça colle! Je vous raconte pas la première fois où je l'ai entendue, j'étais :laughing: !
    Et je me suis souvenue à l'instant du fameux: Degun, qui veut dire "personne". --> On craint dégun!
    Et ici, la plupart des gens finissent leur phrase par : ma foi!
    C'est assez drôle leur façon de parler! Mais le pire, c'est qu'à force de les entendre, je les emploie presque toutes maintenant leurs expressions!
    image
  • Une jupe ras-la-touffe.
    Tout le monde a compris je suppose?! :lol:
    image
  • HanyoYukirinHanyoYukirin Administrateur Pilier du forum
    Alalaaa Lip', on donne dans l'élégance toute les deux :laughing:

    Sinon, pour faire joli, j'adore l'expression québecoise "tomber en amour", d'ailleurs, je le dis très souvent :)

    Cind : ah, je savais pas pour le "ma foi", je le dis trèèès souvent aussi. Un reste de mes années à Aix-en-Provence surement :happy2:

    image

    Et parce que je suis bien loin de seulement jouer aux Sims... Le Silence des Hanyos, pour causer Jeux Vidéo de tout genre, avec une préférence pour le rétro et l'indé :)

  • En effet, quelle élégance! :laughing:
    Moi, je dis très souvent "avoir du fun". Québécois... :p
    image
  • Très sympa l'idée Zundapp ! :)
    N31LUJ" said:
    Un truc de Suisse: un atèle = un téléphone portable :D
    En fait, c'est un natel, car une atèle, c'est autre chose ! :laughing:

    Sinon au Québec, on dit simplement un cellulaire (ou cell pour faire en abrégé). Pour rester au Québec, quand on dit ''Chuis bourré.'' ça veut dire qu'on a trop mangé, et non qu'on est saoûl ! :laughing: Bien sûr j'en connais plein d'autres, mais j'en laisse pour mes copains les compatriotes. :bye1:
  • AngeAnge Membre Pensionnaire
    Il y a les petites expressions belges ...

    - À tantôt : signifie à plus tard
    - ... tantôt : dans la conversation fait référence à quelque chose de passé ou à venir (dans la même journée)

    - la clenche : le poignée de porte


    Ah, ça me fait repenser à ce site où certaines expressions belges sont reprises (dont ma chèque couque).

    On ne trouve malheureusement pas le mot slache (des tong' ou des savattes, ça dépend du contexte) ou clenche (la poignée de porte).
    image
    image
  • MorgannMorgann Membre Squatteur
    Ah, pour "la clenche", je l'utilise aussi! C'est du champenois ça, j'ai été voir dans un dico! :happy2: C'est pas étonnant quand on sait que Reims a été la capitale de la Belgique!

    Quelques petits mots de par chez moi :

    Clifer -> Eclabousser
    Goyer -> Jouer avec de l'eau
    Touiller -> Mélanger
    Boudine -> Nombril
    Caboche -> Tête...
    Androïde -> Dernière MAJ le 1er Août 2008 avec le chapitre 21!
    L'histoire d'Alyssa Plumaïl et de sa famille -> Dernière MAJ le 17 Mars 2007 avec l'épisode 7, Clara et Julien
  • :laughing: Sur que en belgique y'a pleins d'expression!
    Je vais déjeuner-->repas du matin.
    Je vais dîner--> je vais manger a midi
    Je vais souper --> c'est pour le soir.

    Manger une chique: C'est manger un bonbon.
    Manger un chiclet: C'est manger un chewing gum

    clampins: Se dit d'une personne nulle et sans intelligence.

    baraki: varie selon la région, dans la région liègeoise, c'est des gens ayant peu d'éducation vivant dans des "baraques" (des caravanes), ayant une hygiène de vie déplorable et se reproduisant entre eux. :siffler:
    Bon y'en a encore pleins mais il est tard et je vais me coucher. A tantôt! :laughing:
  • Lorraine54Lorraine54 Modérateur Colocataire
    PETIT LEXIQUE DU PARLER LORRAIN :
    Chouille : rendez-vous convivial, qui précède généralement des matinées fort brumeuses.
    Cheûler : faire la chouille, picoler
    Cheûlard : ou chouilleur : fêtard
    Schlass : couteau. Désigne également l'état second consécutif à une
    nuit de chouille : "Ch'uis complètement schlass"
    Beûgner : abîmer. "Samedi soir, il était schlass en sortant de la chouille. Il a beûgné sa bagnole" Beûgne : blessure.
    Raoûer : zoner, draguer. "Il est parti raoûer"
    Troc : bistrot
    Lard : premier pilier de la culture lorraine. Posez donc la question à un jeune lorrain : "Tu préfères ton père ou ta mère ?" Il vous répondra à coup sûr : "Ch'préfère le lârd !"
    Gris de Toul : vin aussi raide que les côtes de ladite ville de Toul, témoignant de la rudesse du terroir lorrain.
    Vin de la Craffe : vin aussi pointu que les tours de la porte du même nom. Il affiche fièrement ses cinq étoiles et recèle une bille dans sa capsule.
    Quiche : tarte aux oeufs et au lard, typiquement lorraine. Se prendre une quiche : selon les cas, se prendre une veste, une claque ou tomber.
    Maurice Barrès : écrivain lorrain dont aucun Lorrain n'a jamais lu la moindre ligne et c'est tant mieux.
    Ligne bleue des Vosges : vision extatique dudit Maurice Barrès, lorsqu'il cheûlait un peu trop au Gris de Toul. Il fut également très inspiré par la colline de Sion.
    Georges de la Tour : maître de la peinture lorraine, dont le musée des Beaux-Arts de Nancy ne possède même pas une ébauche.
    Métrolor : train de banlieue reliant Nancy, rayonnante capitale régionale, à ses lointains faubourgs (Pont-à-Mousson, Longwy, Metz etc.) Ne pas confondre avec le Mirabellor, apéritif lorrain à base de mirabelles.
    Gare de Metz : curiosité ethnique dans la lignée architecturale du Völkerschlachtsdenkmal de Leipzig (si vous ne connaissez pas le Völkerschlachtsdenkmal, tenez-vous en au nom : il parle de lui-même).
    Ecole de Nancy : mouvement artistique nancéien rattaché au courant Art Nouveau.
    Ecole de Metz : établissement éducatif où l'on apprend aux jeunes Mosellans à parler français.
    Saint-Nicolas : mon bon patron, apporte-moi des macarons, des mirabelles pour les d'moiselles, et des bonbons pour les garçons.
    André Rossinot : maire de Nancy élu à vie, également président du partiradical valoisien. Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas sa statue qui trône devant l'hôtel de ville, mais bien celle de Stanislas, l'un de ses prédécesseurs. Egalement surnommé : Dédé, le Gros Roro, le Bon Docteur.
    Jean-Marie Rausch : maire de Metz, élu à vie, adepte du quintuple mandat comme du quintuple menton.
    Gérard Longuet : sénateur, président du conseil régional de Lorraine.Toujours pas en prison.
    Tramway : longtemps nommé désir... Vieille plaisanterie nancéienne.
    L'Estrépu : (dit aussi "Le Répugnant") feuille locale vantant, notamment, les mérites d'André Rossinot et de la notabilité locale.
    Vosges, Meuse : vastes espaces boisés, parfois montagneux, peuplés de rudes indigènes au parler massif (... vosgien) et aux coutumes résolument terriennes.
    Scorpions : ils ne sont pas lorrains, mais, aujourd'hui encore, ils font toujours salle comble Hagondange. Still lovin' them...
    Marylène Bergmann : grande figure de la culture lorraine contemporaine(avec C. Jérôme).
    Schpatz : en français oiseau, peut aussi désigner l'organe génital masculin.
    Cornet : en français sac en plastique, pour certains poche ou pochon. Pour le Lorrain, un cornet n'est pas forcément pointu, pour un cornet de glace, il précise...
    Schneck : escargot ou pain au raisin.
    Parigo : automobiliste pressé, persuadé d'être un As du volant et reconnaissable aux numéros de code 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et surtout 75, voir même 76....
    Clanche : poignée de porte, il existe aussi le verbe clancher (ouvrir la porte).
    Cagneux : en lorrain, ne désigne pas forcément les genoux ; signifie en général bancal ou de travers.
    Stroësel : ou polonais, délicieuse pâtisserie lorraine, commune avec l'Alsace (NB : l'infâme "gâteau lorrain" vu à Paris n'existe pas en Lorraine).
    Entre midi : entre midi et deux.
    Schpountz : allemand.
    Alsace : région voisine amie à laquelle on rattache trop souvent et à tort, la Lorraine.
    Wurst (pron. vourcht) : en général saucisse, plus particulièrement saucisse rouge (cervelas).
    Platt : langue germanophone parlée au nord de la Lorraine, à ne pas confondre avec l'allemand.
    Metz, pour les Lorrains prononcez "mess" pour les autres "mets" : très jolie ville à seulement 320 kms de Paris (et non 800).
    Knatch : caoutchouteux.
    ça gets ? ( prononcez " guets " ) : ça va ?
    Wi gets ? : voir ça gets ?
    ça tire ! : il y a un courant d'air.
    Verdun : très jolie ville à visiter pour son histoire qui ne se limite pas à la guerre de 14.
    56 : numéro manquant dans notre liste de départements: 54, 55, 57...
    Strasbourg : contrairement à une idée reçue, Strasbourg ne fait pas partie de la banlieue de Metz.
    Permafrost : autre idée reçue véhiculée par les détracteurs de la Lorraine.
    Mines de fer : pourquoi avoir fait tant de guerres pour les conserver puis les brader ainsi ? Il est vrai que faire travailler des enfants sans Sécu et sans retraite dans les mines au Brésil coûte moins cher...
    A 31 : long ruban autoroutier saturé faisant la liaison entre l'Europe du nord et le sillon rhodanien ; chaque année y transhument moult Allemands, Belges, Luxos, Danois, Bataves et autres Scandinaves. Attention, autoroute fortement radarisée et dangereuse !
    Autoroute de la Mort : voir A31.
    Melfor : sorte de délicieux vinaigre lorrain.
    Grosbliederstroff : ville française en Lorraine (si ! si !).
    X-ville : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par ville se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout !).
    X-ange : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par ange se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout aussi mais ça ne serait pas juste vis à vis de l'affirmation précédente) ;
    Luxembourg : le pays où l'essence est moins chère (et les clopes, et les alcools). Tout petit pays très riche où 70 000 lorrains vont travailler tous les jours pour un salaire confortable. Une sorte de Groland aux portes de la Lorraine. Dire qu'il y a un siècle, les Luxos crevant de faim venaient faire les champs en Lorraine.
    Vosges : montagnes lorraines très jolies.
    Celtes : bien que revendiqués comme ancêtres des bretons, ils sont aussi les ancêtres des Lorrains. Parmi les peuples celtes qui se sont installés en Lorraine, on peut citer les Médiomatriques, les Leuques et les Trévires.
    Vert : contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le gris qui prime en Lorraine mais le vert...
    :laughing: ... Vous savez tout sur la Lorraine !
  • mofomofo Membre Campeur
    C'est bien ce sujet :clapping:
    Ange" said:
    Il y a les petites expressions belges ...

    - À tantôt : signifie à plus tard
    - ... tantôt : dans la conversation fait référence à quelque chose de passé ou à venir (dans la même journée)

    - la clenche : le poignée de porte
    On dit ça aussi au Québec. :D

    Nous, on barre la porte et on la débarre. (on ne la verrouille pas).

    On a aussi des vidanges, comme dans l'expression "C'est le soir des vidanges", "Le camion de vidanges a passé tard aujourd'hui". Je vous laisse deviner. :D

    Des expressions québécoises, on en a en masse. Je pourrrais en sortir un char pi une barge. Mais je vais essayer d'en trouver quelques-unes. Parfois, dans les campings, on a des bécosses, des toilettes sèches (bécosses vient de l'anglais "back house", lorsque nos ancêtres allaient à l'extérieur pour leurs besoins).

    Il y a aussi le chum et la blonde mais la je ne vous apprends rien.

    Comme les belges, les trois repas se nomment dans l'ordre "déjeuner, dîner et souper". Il nous apparaît normal que le premier repas de la journée soit le déjeuner, c'est-à-dire celui qui défait le jeûne de la nuit.

    Je ne me prends pas pour une autre si je vous dis tout ça. Mais si ça vous achale, je vais arrêter. Faut pas ambitionner su' l'pain béni.

    Une petite dernière : l'hiver, avant de sortir, on s'habille (on met notre manteau) et lorsqu'on entre, on se déshabille (on enlève notre manteau). Il faut mettre le verbe dans le contexte. Le matin aussi on s'habille et on se déhabille pour faire notre toilette.
  • Lorraine : Déjà avec ton pseudo on en aurait pu s'e douter, mais là ton poste le confirme : tu est une amoureuse de la Lorraine. Mais je ne te comprend que trop bien, j'ai aussi énormément d'affection pour la terre des mes ancêtres. :)

    Je ne connais pas d'expression Normande, ou alors je les utilise sans m'en rendre compte. C'est seulement depuis que je suis à la Fac à Paris que je me rend compte que je ne parle pas le même langage lol !

    Sinon en Charentais : Quand on va à la chasse au cagouilles (escargots), il ne faut pas se casser la margoulette (la figure)
    Toujours en Charentais je connais une jolie phrase en patois : "Tes' ta goule ton bec m'eneu " qu'on pourrait traduire par "Tais toi tu m'embête".
    "L'ignorance est une maladie dont on se guérit très bien."
  • AngeAnge Membre Pensionnaire
    On a également un synonyme de baraki : le roni.
    Mais c'est utilisé principalement à Bruxelles (qu'on prononce Brusselle et pas Brukselle).

    Bourrin/Bourrine : se dit de quelqu'un de rustre
    C'est un terme péjoratif utilisé par rapport aux fermiers flamands => een boer
    D'ailleurs en Wallonie, on dit plutôt (ou du moins chez moi) : Mais quel Flamand ! ou (plus rare) Mais quel fermier !
    => l'expression Mais quel paysan n'est plus à la mode :p

    De là, tous les dérivés possible : Espèce de ... , C'est un vrai ... , T'es qu'un ... , etc.


    Egalement un terme inventé à Bruxelles dont l'orthographe est incertaine : Chmèt' (ou Schmèt) et Chlaïde (ou Schlïde).
    => C'est un schmèt' celui-là ! T'as vu comment il est passé en schlïde !
    Il n'y a pas vraiment de traduction, ces termes sont utilisés dans un contexte donné.
    image
    image
  • :laughing: ha oui Roni! On peut les appelles Groseille aussi.
    Y'a aussi le Mingati, jeune italien qui se la pète alors qu'il est ridicule... :laughing:

    Autre expression: Oufti! qui est en fait une exclamation.
    Faire son Grandiveu, être hautain.

    Potiquet: petit pot en plastique style tupperware.
    Passe moi le drap: Pour: passe moi l'essuie vaisselle.
    Je le met dans le coffre, se dit en cuisine pour dire je le met dans le four.

    :lol: Y'en a pleins qui me reviennent!
  • du coté de la charente maritime, y en a aussi des sympas, mais plus ou moins répandues:

    le tantôt, ça on le dit aussi couramment, pour l'aprés midi, ou plus tard dans la journée.

    la chocolatine, pour le pain au chocolat

    la poche, pour le sac plastique

    les droles, pour les enfants ( drolesse pour une fille !)

    la since, et sincer : pour la serpillière et serpiller

    embaucher/ débaucher , pour aller au travail, et rentrer du travail

    les cagouilles, ça a déja été dit: ce sont les escargots ( les tits gris)

    et voila ... y en a surement d'autres mais la je vois pas...

    ah si, y a gauger : c'est avoir de l'eau qui rentre dans les godasses (chaussures) !
  • AnonymousAnonymous Invité En visite
    La chocolatine se dit aussi dans l'hérault .

    La poche également

    Embaucher et debaucher aussi

    Sinon un mot d'argot que je n'ai jusque là entendu que dans le sud de la France

    Les peq ou pec , je ne sais pas comment ça s'écrit qui veut dire les enfants aussi
  • Ange" said:
    On a également un synonyme de baraki : le roni.
    Mais c'est utilisé principalement à Bruxelles (qu'on prononce Brusselle et pas Brukselle).
    Le baraki est très très trèèèès utilisé dans la région de Mons aussi! :laughing:
    En même temps, vu le nombre de personnes de ce type qu'il y a, c'est normal :rolleyes:
    /me sort... :lol:
    image
  • J'suis pliée d'rire devant toutes ces expressions ! :lol:

    Vous connaissez la chienne à Jacques ?
    Yé/Est habillé/e comme la chienne à Jacques ! > Ce qui veut dire qu'il/elle est accoutré/e de mauvais goût ou n'importe comment.

    S'virer une brosse > Se prendre une cuite.

    C't'écoeurant ! > Quand quelquechose est bon, comme un repas ou un concert, etc...

    Ti-boss des bécosses. > Celui ou celle qui dicte les autres avec prétention et/ou par caprice.

    Voilà ma part pour aujourdhui ! :p
  • ZundappZundapp Modérateur Pensionnaire
    J'suis contente de mon idée de topic tiens ! Merci pour vos expressions, c'est excellent :laughing:

    Ca me fait penser à quelques mots d'ici :
    la serpillère : la wassingue
    la chaise : la caïelle
    tout le temps : toudis
    acheter : acater
    il ment comme un arracheur de dent : ch'est un minteux comme un arracheux ed'dints


    j'en mettrais plus, plus tard :happy2:

    [S2] : Floralys II et sa page Facebook + Mon tumblr

    [S3] : Abigail fait son cinéma (aucunes règles, juste pour le fun)

  • cexma" said:
    du coté de la charente maritime, y en a aussi des sympas, mais plus ou moins répandues:

    le tantôt, ça on le dit aussi couramment, pour l'aprés midi, ou plus tard dans la journée.

    la chocolatine, pour le pain au chocolat

    la poche, pour le sac plastique

    les droles, pour les enfants ( drolesse pour une fille !)

    la since, et sincer : pour la serpillière et serpiller

    embaucher/ débaucher , pour aller au travail, et rentrer du travail

    les cagouilles, ça a déja été dit: ce sont les escargots ( les tits gris)

    et voila ... y en a surement d'autres mais la je vois pas...

    ah si, y a gauger : c'est avoir de l'eau qui rentre dans les godasses (chaussures) !
    Je confirme ! Mes grands-parents maternels vivent à Angoulême (Charente), et ils utilisent toutes ces expressions ! D'ailleurs, ça m'a éclairée ton post, je comprends pourquoi mon grand-père m'appelle "ma drolesse" maintenant xD
    Ma mère m'avait dit pour la "since" aussi, et la chocolatine et la poche, très très courant, débaucher aussi d'ailleurs. Bref tout ^^
  • CheapThrillsCheapThrills Administrateur Pilier du forum
    C'est bizarre vos expressions quand même :blink:

    Chez moi, je sais pas trop si on a des expressions typiques, mis à part la chocolatine, on dit aussi une tatie pour sa tante(contrairement à tata dans le Nord), euuuuuuuuh, après ce sont surtout des mots d'occitan, du genre adhishatz (bonjour/au revoir), après je saurais pas dire, faudrait demander à quelqu'un qui n'est pas du Sud-Ouest s'il a remarqué des expressions d'ici :p
  • ZundappZundapp Modérateur Pensionnaire
    Je ne résiste pas au fait de vous mettre le refrain de la célèbre berceuse "Le P'tit Quinquin" pour celles et ceux qui ne connaissent pas !

    Refrain :
    "Dors min p'tit Quinquin, min p'tit pouchin, min gros rogin
    Te m'f'ras du chagrin, si te'n'dors point ch'qu'à d'main.
    "

    Pour la chanson entière...et un mp3 est à télécharger sur cette même page si vous voulez entendre :happy2:
    http://www.quinquin.free.fr/quinquin.php
    (à gauche "écoutez-le")

    [S2] : Floralys II et sa page Facebook + Mon tumblr

    [S3] : Abigail fait son cinéma (aucunes règles, juste pour le fun)

  • IntellIntell Administrateur Pilier du forum
    Pour te dire Cheap, si tu reste toujours au même endroit, personne ne remettra en question ton vocabulaire, mais quand tu change de région, ou que tu vas à tel ou tel endroit, tu découvre que t'as de la difficulté à comprendre certaines expressions, et tu découvres que toi aussi t'en avais. :laughing:

    Pour l'expression clenche, je connais, mais pas comme étant une poignée de porte, mais plutôt comme la pièce qui tient la porte fermée. J'entends très souvent des gens dire est-ce que t'as bien clenché la porte ou clenche bien la porte. Et le à tantôt et tantôt est aussi très répandu.

    Par contre, il y a plusieurs expressions québécoises que Mofo et Rebecca a mentionnées dont je n'ai jamais entendu une seule personne les prononcer, sinon dans un cours de français! J'ignore si ailleurs dans le Québec on les utilise, mais on les voit davantage dans la littérature québécoise.
    Je les mentionne:
    -Je pourrrais en sortir un char pi une barge (en fait lui c'est la première fois que je le vois de ma vie)
    -Faut pas ambitionner su' l'pain béni
    -Elle habillée comme la chienne à Jacques ! (normalement, selon la littérature, on dit ça d'une fille, pas d'un homme...-> d'où la correction)
  • AngeAnge Membre Pensionnaire
    Le Quebec a quelques merveilles qui n'ont pas été citées ...

    Mais j'ai ma petite bible en la matière :
    - Expressions québécoises
    - liens vers des dicos québécois

    J'en reste toujours sur les foufounes (oui, moi j'ai plusieurs foufounes :p ).
    image
    image
  • IntellIntell Administrateur Pilier du forum
    D'ailleurs ce site en répertorie trop! En plus ils font des fautes en transcrivant les trucs. :happy2:

    Et puis,Galarneau, y'a quelqu'un qui peut m'expliquer!?!
  • mofomofo Membre Campeur
    Les sites d'Ange sont vraiment bien. Moi aussi j'aime bien aller y jeter un coup d'oeil de temps à autre. Mais il y a des expressions qui se perdent. Avec la télé, on remarque une certaine uniformité. C'est peut-être pour ça qu'Intel ne les connaît pas. Il est trop jeune ;)

    Galarneau, ça fait allusion à un roman de Jacques Godbout intitulé 'Salut Galarneau'.

    Il y a aussi des régionalismes. Ainsi, quand j'étais jeune (ça fait quand même quelques années), on disait (au lac St-Jean) "Des pilasses" comme dans "Fais pas de pilasses sur mon plancher que je viens de laver". Je l'ai essayé plusieurs fois à Montréal et personne ne connaissait. :huh:

    Je me souviens d'une autre fois où j'avais dit à quelqu'un "Tire-toi une buche" (Avance-toi une chaise pour t'asseoir) et il n'avait pas compris. Pourtant, c'est très connu. Ça devait être quelqu'un qui n'était jamais sorti.

    Ma grand-mère parlait souvent de la "bombe" en parlant de la bouilloire (sans doute à cause de la forme) ou encore du "sink" (moi je comprenais signe quand j'étais jeune) pour l'évier ou la "Pantry" pour le comptoir (ça c'est mon beau-père qui dit ça). Il y avait beaucoup d'anglicismes qu'on essaie depuis des années d'éliminer de notre vocabulaire. Ainsi, maintenant, on ne mange plus de toast, on mange des roties. Et on a même des Hambourgeois et des chiens chauds, mais ça c'est un autre débat.
  • Lorraine54Lorraine54 Modérateur Colocataire
    Merci Ange pour les liens, je me régale toujours des expressions de nos cousins du Québec ! :clapping:
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.